Énergie fossile

Vous êtes ici : Accueil » Énergie » Énergie fossile » TRUMPERIE au pays des pipelines

TRUMPERIE au pays des pipelines

Silencieux, un fluide noir serpente sur près de 1900 kilomètres. Partant des sables bitumineux de l’Alberta, le liquide continue son voyage jusqu’aux raffineries du golfe du Mexique. En chemin, il ne manque aucune occasion de s’infiltrer dans quelques failles d’infrastructures qui lui offrent le champ libre pour se jeter dans les nappes phréatiques.

Plus haut, les réserves indiennes sont percées de veines au sang ébène, et les autochtones s’interrogent sur la nature des échafaudages qui viennent déformer leurs paysages. Ce tableau, réduit depuis dix ans à un simple mirage, deviendra une réalité tangible dans les mois à venir. Depuis dix ans que la controverse autour du projet de pipeline Keystone XL dure, l’opérateur TransCanada a finalement obtenu au mois de mars l’accord du gouvernement pour le lancement de l’oléoduc. Encore une Trumperie ! Le nouveau président n’a pas manqué de défaire, une fois de plus, l’un des engagements d’Obama : geler les constructions de Keystone XL et Dakota Access au nom de la lutte contre le changement climatique.

OU
OU

Commentaires