Communiqué de presse

Vous êtes ici : Accueil » Gratuit » Communiqué de presse » Pêche sous surveillance : quelques rappels de la réglementation

Pêche sous surveillance : quelques rappels de la réglementation

Communiqué de presse de l’ONCFS

Durant les nuits du week-end de Pâques, les agents de l’Office national de la chasse et
de la faune sauvage (ONCFS) ont mené une importante opération de surveillance de
pêche en vallée de Seine. 40 pêcheurs ont été contrôlés et 24 procédures dressées.
Cette opération est l’occasion de rappeler quelques règles en matière de pêche.
Au printemps, lors de leur période de reproduction, les grands poissons carnassiers tels les
sandres et les brochets se regroupent aux embouchures des plans d’eau reliés à la Seine.
Leur pêche est interdite à cette époque, mais ce comportement les rend très vulnérable au
braconnage.

C’est pourquoi, les 15 et 16 avril, entre 22h et 2h du matin, six agents de l’ONCFS et deux
gardes de la fédération de pêche ont réalisé une importante mission de contrôle de pêche,
sur un linéaire de 30 km de Seine dans l’Eure, sur les deux rives, entre Vernon et Martot.
Cette mission était également l’occasion de contrôler plus généralement l’exercice de la
pêche de nuit.

24 infractions ont ainsi été relevées, dont 12 relatives à la pêche sans permis (non
possession de carte halieutique), 7 à des appâts ou matériel non autorisés, 4 à la détention
ou le transport de carpes et 1 relative à la pêche en temps prohibé.
L’intérêt de ce type d’opération est aussi d’informer les pêcheurs sur la réglementation. Ainsi,
pour mémoire, pour pêcher en toute légalité, il est nécessaire d’être en possession d’une
carte halieutique (permis de pêche). La pêche à la carpe de nuit ne peut se faire qu’avec des
appâts végétaux et les poissons capturés doivent être relâchés.

Commentaires