Communiqué de presse

Vous êtes ici : Accueil » Gratuit » Communiqué de presse » Oeuvrer de concert pour une mise en œuvre rapide de l’Accord de Paris au niveau européen

Oeuvrer de concert pour une mise en œuvre rapide de l’Accord de Paris au niveau européen

Communiqué de presse conjoint des Secrétaires d’Etat Brune POIRSON et Jochen FLASBARTH suite à leur entretien à Berlin

Brune POIRSON, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre français de la transition écologique et solidaire et Jochen FLASBARTH, Secrétaire d’Etat au Ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature, de la construction et de la sûreté nucléaire, se sont rencontrés aujourd’hui à Berlin, dans le cadre d’un séminaire de travail entre Ministères français et allemand de l’environnement.

Les Secrétaires d’Etat ont décidé d’œuvrer de concert pour une mise en œuvre rapide de l’Accord de Paris au niveau européen. En particulier, la France et l’Allemagne souhaitent qu’un accord entre le Parlement européen et le Conseil sur la révision du marché carbone ETS soit trouvé en amont de la COP 23 qui aura lieu en novembre 2017 à Bonn, afin d’asseoir la crédibilité des engagements de l’Union européenne. La prochaine étape cruciale est le Conseil environnement du 13 octobre 2017 au cours duquel un accord politique entre Etats membres devra être trouvé sur les règlements européens relatifs aux outils de réduction des émissions de CO2 dans les secteurs hors ETS. La France et l’Allemagne s’engageront ensemble dans la recherche d’un accord équilibré qui préserve l’intégrité environnementale du paquet.

Afin de promouvoir l’implication des collectivités locales dans la mise en œuvre des objectifs climatiques, ils ont décidé de lancer une initiative pour renforcer la coopération franco-allemandeentre municipalités ayant adopté des actions de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES).

Dans le cadre des négociations climatiques internationales, ils ont convenu, dans la perspective de la conférence climat de l’ONU à Bonn (COP 23), de contribuer à un progrès décisif concernant les modalités d’application de l’accord de Paris, en vue de leur adoption à la COP24. En particulier, ils ont partagé la volonté de voir le dialogue de facilitation organisé à la COP24 contribuer au relèvement de l’ambition. Les Secrétaires d’Etat se sont engagés à intensifier la coordination franco-allemande en soutien au développement des initiatives de l’Agenda de l’Action et d’organiser un évènement conjoint lors de la COP23.

Une collaboration rapprochée a été évoquée pour contribuer de façon certaine au succès du 12 décembre 2017 à Paris dont les objectifs sont de faire un point d’étape sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris et de mobiliser les financements pour le climat. La ligne politique évoquée s’inscrit dans la tendance de réorienter les capitaux vers une économie bas carbone, y compris par la mise en œuvre de règles de transparence sur l’exposition aux risques climatiques.

Les questions relatives à la santé et l’environnement ont également fait l’objet d’échanges de points de vue approfondis lors de ce séminaire. Les Secrétaires d’Etat ont convenu de coopérer étroitement dans le domaine de la sécurité des substances chimiques, afin de conforter la confiance des citoyens dans les méthodes d’évaluation européennes. Ils ont décidé de porter une position commune auprès de la Commission pour que la réglementation sur les substances chimiques prenne en compte lesnanomatériaux. Brune Poirson et Jochen Flasbarth saluent l’engagement de la Commission européenne à élaborer une nouvelle stratégie européenne pour réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens, et souhaitent une discussion sur cette stratégie le plus rapidement possible. Les Secrétaires d’Etat ont souligné la nécessité d’examiner la stratégie et les financements futurs de l’agence européenne des produits chimiques (ECHA).

Commentaires