Efficacité énergétique

Vous êtes ici : Accueil » Énergie » Efficacité énergétique » LINKY – un compteur critiqué

LINKY – un compteur critiqué

LINKY-DR1

Dans le cadre de la transition énergétique, le compteur Linky s’impose comme une solution de déploiement d’un réseau électrique durable. Signé ERDF, il permettra d’optimiser la consommation d’énergie de ses utilisateurs. Pourtant, nombreux sont les citoyens à refuser la mise en place de ce compteur dit intelligent.

Les réseaux électriques ont trouvé un allié, le numérique. La directive européenne du 13 juillet 2009 démontre le désir de l’Union en matière de dynamisme électrique. « Les États membres devraient encourager la modernisation des réseaux de distribution en introduisant des réseaux intelligents (…) afin de favoriser la production décentralisée et l’efficacité énergétique ». Linky est la solution choisie, c’est un nouveau compteur communicant. Il a été créé par ERDF pour réduire la consommation énergétique des citoyens. En mars 2009, près de 300 000 compteurs ont été posés en Indre-et-Loire afin de tester leur capacité technique. Défi réussi selon EDF « Moins d’1% des testeurs s’estiment mécontents de Linky ». Le 17 août 2015, la loi relative à la « transition énergétique pour la croissance verte » a prévu la généralisation de Linky. Près de 35 millions de compteurs seront remplacés d’ici 2021. Nombreuses sont les associations à lutter contre sa mise en place. Certaines craignent la divulgation des données et des risques pour la santé. D’autres crient à l’imposture en matière d’économie d’énergie. La rédaction a enquêté pour vous sur les ouï dire de Linky.

Linky : un compteur poison

Il est important de rappeler l’aspect technique de Linky.

OU
OU

Commentaires