Agriculture

Vous êtes ici : Accueil » Agriculture » Intégrer la biodiversité dans le Grenelle de l’Alimentation

Intégrer la biodiversité dans le Grenelle de l’Alimentation

L’effondrement de la biodiversité est un problème au moins aussi alarmant que celui des changements climatiques mais qui n’a pas reçu la même attention. Le taux d’extinction des espèces est de 100 à 1 000 fois supérieur au taux moyen naturel constaté dans l’histoire de l’évolution de la biodiversité. D’où l évocation d’une sixième extinction massive, après la cinquième qui a conduit à la disparition de la moitié des espèces, dont les dinosaures. Nous changerions alors d’âge géologique quittant l’Holocène pour l’Anthropocène, une nouvelle ère marquée par l’impact de l’homme.  

Une étude récente, publiée en juillet dernier et relayée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) par Paul Ehrlich et ses collègues, est venue rappeler l’ampleur de la dégradation, plus alarmante encore quand on ne se contente pas de considérer la seule disparition des espèces mais aussi celle du déclin des populations. Chez les 177 mammifères pour lesquels nous disposons de données détaillées, tous ont perdu 30%, ou plus, de leur aire de répartition géographique et plus de 40% des espèces ont connu une forte baisse de leur population.

OU
OU

Commentaires